logo cp cabinet juriste independante
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Comment gérer les relations sociales ? (conseils + accompagnement des instances représentatives du personnel)

relations sociales

Les responsables, managers et administrateurs d’entreprise sont des éléments indispensables à la gestion des relations sociales au sein d’une société. Un climat de cohésion entre les différents collaborateurs garantit le bon développement de cette dernière. Lorsqu’il y a des crises et des conflits en milieu professionnel, l’équilibre de l’entreprise peut alors être impacté. Pour éviter ces problématiques, la mise en place d’excellentes compétences concernant la gestion du personnel est essentielle. Les relations sociales en entreprise influencent grandement la productivité, le bien-être des salariés et la réussite globale de l’organisation. Une gestion efficace demande de comprendre profondément les attentes et les besoins des collaborateurs et nécessite également une collaboration étroite avec les représentants du personnel. Découvrez des conseils avisés pour gérer au mieux les relations sociales dans votre entreprise et en quoi l’accompagnement des instances représentatives du personnel est important.

Comment améliorer les relations sociales au sein d’une entreprise ?

Afin d’améliorer les relations sociales au sein d’une entreprise, certains paramètres sont à prendre en compte. Il faut tout d’abord connaître les difficultés relationnelles que rencontrent les salariés et fixer des règles de conduite.

Se tenir informé des difficultés relationnelles que subit le personnel

Se tenir informé des difficultés relationnelles que subit le personnel est primordial pour gérer les relations sociales. En effet, bien qu’une entreprise soit le siège d’épanouissement et de cohésion, elle peut aussi être une source de rivalité entre les différents salariés. Certaines causes, comme une ambition démesurée ou encore un esprit de leadership, peuvent engendrer des crises entre les collaborateurs et créer un climat de tension générale si elles se déroulent à l’insu du responsable du personnel. Ces situations désobligeantes entraînent une dégradation des relations sociales dans l’entreprise, il faut donc que le responsable des ressources humaines reste attentif à ces dernières.

Établir et publier un règlement de bonne conduite

Pour que les relations sociales puissent être gérées plus facilement et que personne n’ignore la quintessence, établir et publier un règlement de bonne conduite est indispensable. Déclarer un abus n’est possible que lorsqu’une limite est fixée. En revanche, si aucune règle formelle n’existe, alors il y a de grandes chances pour que l’anarchie prenne place. Les cas d’insubordination sont plus fréquents au sein des grandes entreprises, alors que les petites entreprises se basent sur le respect mutuel la plupart du temps. Quoi qu’il en soit, l’entreprise a tout intérêt à fixer des règles de conduite dès le début.

Intégrer les instances représentatives du personnel pour gérer les relations sociales

Les représentants du personnel (délégués du personnel, délégués syndicaux, comité d’entreprise et comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail) jouent un rôle prépondérant dans la gestion des relations sociales d’une entreprise. Ces derniers sont des intermédiaires entre la direction et les salariés et donnent la possibilité de prendre en compte les intérêts des travailleurs. Intégrer les instances représentatives du personnel est l’une des meilleures solutions pour piloter efficacement les relations sociales au sein d’une société. L’intégration des instances qui représentent le personnel dans les processus décisionnels, les consultations et les négociations, favorise un dialogue constructif et renforce la confiance. Ces représentants des salariés sont les personnes les plus proches du personnel, ils peuvent donc témoigner plus facilement de l’ambiance présente au sein d’une entreprise. Pour mettre en place une bonne gestion, les délégués de personnel peuvent indiquer à l’instance dirigeante les mesures nécessaires à appliquer.

5 Conseils pour une bonne gestion des relations sociales en entreprise

Voici 5 conseils pour une bonne gestion des relations sociales en entreprise. Ces conseils permettent d’établir de bonnes communications et favorisent un environnement de travail sain et harmonieux.

1 – Favoriser le dialogue et l’échange

Un des moyens les plus efficaces pour obtenir une cohésion entre les aspirations des salariés et celles du chef d’entreprise est de favoriser le dialogue et l’échange entre la hiérarchie et le personnel. Les tensions présentes au travail peuvent découler d’un manquement aux prérogatives des collaborateurs de la part de l’équipe dirigeante. Cultiver le dialogue avec les salariés est donc crucial.

2 – Choisir le management participatif

Le management participatif est une solution de plus en plus utilisée pour créer une cohésion sociale en entreprise. Une gestion collaborative des ressources humaines permet à chaque salarié de s’exprimer et tient compte des avis de chacun d’eux. Cela facilite la communication et favorise une meilleure ambiance au travail.

3 – Effectuer une bonne répartition des tâches et suivre leur déroulement

Certaines tensions inavouées peuvent survenir en raison d’une mauvaise répartition des tâches en entreprise. Un sentiment d’injustice peut alors apparaître lorsque la hiérarchie donne une charge de travail plus importante à un membre de l’équipe. Pour gérer comme il faut les relations sociales de son entreprise, il est donc essentiel d’effectuer une bonne répartition des tâches entre les employés. Le suivi de leur déroulement est également indispensable pour limiter les tensions et conflits sociaux, causés par l’esprit d’individualisme.

4 – Entretenir des relations sociales positives

Étant donné que les relations sociales jouent un rôle majeur sur l’engagement, la productivité et le bien-être des salariés, cultiver des relations positives au travail est primordial. Pour y parvenir, il faut encourager une culture de respect mutuel et organiser des activités de team-building assez régulièrement. Les activités de team-building améliorent la communication interpersonnelle et renforcent la cohésion d’équipe. L’entreprise doit favoriser un environnement de travail inclusif, lutter contre toute forme de discrimination, écouter et valoriser ses employés et encourager la diversité. Il est important de privilégier une communication ouverte, transparente et honnête, de réaliser des réunions régulières afin que les salariés (managers et employés) puissent partager leurs préoccupations, leurs suggestions et leurs idées.

5 –  Gérer les conflits de façon constructive

Toute entreprise peut subir des conflits, soit entre les salariés, soit entre la direction et ses employés. Néanmoins, pour éviter que cela devienne trop problématique et nuise à l’entreprise, gérer les conflits de façon constructive est essentiel. Cela passe notamment par le dialogue et la médiation. Il faut donc impliquer les instances représentatives des salariés dans la résolution des conflits dès que besoin. Les représentants doivent veiller à ce que chaque partie soit entendue de façon équitable. Des politiques de résolution de conflits claires et accessibles à chaque collaborateur peuvent être mises en place.

Bien traiter les représentants du personnel pour piloter au mieux les relations sociales

Les relations sociales sont un levier stratégique pour une entreprise. Porter une attention particulière à ces dernières apporte une valorisation des équipes chargées de la gestion du personnel. Les instances représentatives sont en réalité le miroir d’une cohésion au sein d’une société. Ils jouent un rôle de médiateur entre les salariés et la partie administrative de l’entreprise. Par conséquent, gérer les relations sociales en entreprise commence par eux. Il est important de savoir que tous les membres de la hiérarchie sont des salariés. Le chef d’entreprise, lui, n’est pas un employé, mais le patron. De ce fait, le chef d’entreprise doit bien traiter le personnel chargé de la gestion des ressources humaines, puisqu’un salarié ne peut renvoyer que le traitement qu’il reçoit. Le processus de gestion des relations sociales est en lien direct avec les compétences du manager. Ainsi, il peut être nécessaire d’ajuster les comportements humains par le biais d’une équipe spécialisée dans le domaine.

Table des matières